Qui était Bill Reid?

Perspectives sur Bill Reid

Miles Richardson
« Il n’a jamais, jamais renié son identité canadienne »

Et vous savez quand il a commencé à embrasser son identité haïda, il a eu des difficultés au sujet de comment l’aborder. Avec le Canada. Mais vous savez, il y avait une certaine tension là, et je crois que c’était une tension saine, il n’a jamais, jamais renié son identité canadienne, et vous savez, plus il l’a embrassée par le biais de… Puis, sa première ouverture sur son identité haïda fut par le biais de l’art, puis alors qu’il participait davantage à l’aspect social et aux aspects culturels haïda plus généraux et, par la suite, aux aspects politiques, vous savez les aspects politiques quotidiens, dont lui et moi passions beaucoup de temps à discuter. Je crois que les contradictions concernant le fait que le Canada n’avait pas honorer ses engagements perturbaient beaucoup Bill et il a pris des mesures assez décisives de sa part pour les corriger.

Miles Richardson, ancien chef du Council of the Haida Nation, ancien président de la Commission des traités de la Colombie-Britannique, président du Haida Heritage Centre à Kaay Llnagaay, interviewé à la Galerie Bill Reid d’art de la côte du Nord-Ouest, 2008.