Qui était Bill Reid?

Bill Reid : Son parcours

Introduction

Photo: Bracelet en or repoussé et gravé, motif de Loup et de Corbeau haïdas

Bill Reid
Bracelet en or, motif de loup et de corbeau or
1969
Or 22k, repoussé, gravé, texturé
5,87 x 6,35 x 5,24 cm
Collection privée
Avec la permission du Seattle Art Museum
Photo : Paul Macapia

Photo: Bill Reid à la manifestation contre l’exploitation forestière à Lyell Island, 1987

Bill Reid à la protestation contre l’exploitation forestière à Lyell Island, portant son blason, le Loup
1987
Lyell Island, Haida Gwaii
Photo avec la permission du journal The Vancouver Sun
Photo : Ralph Bower / The Vancouver Sun

Bien que Reid se souvenait des visites de membres de la famille de sa mère pendant son enfance, il ne les avait jamais considérés, pas plus que lui-même, comme étant autochtones. Il se rappelait, toutefois, que ses tantes portaient des bracelets en or et en argent gravés dans le style traditionnel (haïda). Curieux au sujet du côté maternel de sa famille et de son patrimoine autochtone, étant donné que son père était rarement présent pour parler du sien, il entreprit son propre voyage de découverte, à Haida Gwaii. Cette recherche commença lorsqu’il avait 23 ans et ne prit fin que lorsque ses cendres furent éparpillées et enterrées, en 1998, dans le village de Tanu d’où sa grand-mère était originaire.

Toute la famille de Bill Reid du côté de sa mère était haïda. Sa mère, Sophie Gladstone, était née à Skidegate, à Haida Gwaii. La mère de celle-ci, (la grand-mère de Bill), Josephine, était née à Tanu, un petit village haïda dans le sud de Haida Gwaii. Son grand-père était Charles Gladstone (1878-1954) de Skidegate.

Les Haïdas traditionnels croient que leurs premiers ancêtres étaient des personnages légendaires, des animaux ou des êtres surnaturels. La société traditionnelle haïda était organisée en fonction de deux groupes principaux (ou moitiés) : les Corbeaux et les Aigles. Les gens étaient soit Corbeaux, soit Aigles de naissance. Les Corbeaux devaient épouser des Aigles et vice versa.

La mère de Bill était Corbeau. Dans la société haïda, tous ses enfants étaient donc aussi Corbeaux. Ainsi, en parlant de l’identité (collective) de Bill Reid parmi les Haïdas, il était Corbeau. Le fait d’être Corbeau lui conférait le droit de porter certains emblèmes et noms qui lui sont associés, ceux-ci étant hérités de la lignée maternelle. Un des emblèmes de la famille de la mère de Bill Reid était le Loup. Il en résulte que parmi les Haïdas, Bill Reid était Loup de la moitié Corbeau.

Photo: Gros plan du pendentif en bois d'if avec motif de Loup haïda de Bill Reid

Bill Reid
Pendentif, motif de loup (détail)
1977
Bois d’if, nacre d’haliotide, peinture, tube en cuivre, or, lanière en cuir
8,3 cm x 7,1 cm
Collection du Musée d'anthropologie de UBC, Vancouver, Canada
Photo : Kenji Nagai

Photo: Bill Reid avec sa sculpture « The Raven and the First Men » au MOA à UBC, 1980

Bill Reid avec la sculpture « The Raven and the First Men », 1980
Œuvre montrée : Bill Reid, « The Raven and the First Men, » 1980
Cèdre jaune, lamellé et sculpté
1,88 m de hauteur x 1,92 m de diamètre
Collection du Musée d'anthropologie de UBC, Vancouver, Canada
MOA #Nb1.481, 689/1
Photo : Bill McLennan, UBC Museum of Anthropology, Vancouver, Canada

Page