L'art de Bill Reid

Un voyage guidé

Faites une visite guidée de la carrière artistique de Bill Reid dans ces trois essais illustrés de Dr Martine Reid.

Post-Haïda 1968-1998

Par Dr Martine Reid, ethnologue, auteure, commissaire d'expositions

Photo: Collier la Voie lactée, construit minutieusement d'or et de diamants

Bill Reid
Collier « The Milky Way »
1969
Or 22k et 18k, diamants
17 cm de diamètre intérieur
Collection de la Fondation Bill Reid, BRFC#97
Don de Dr Martine Reid
Photo : Kenji Nagai

Photo: Broche en or et diamants détachable du collier la Voie lactée

Bill Reid
Collier « The Milky Way » broche détachable
1969
Or 22k et 18k, diamants
4,75 x 4,5 cm
Collection de la Fondation Bill Reid, BRFC#97
Don de Dr Martine Reid
Photo : Kenji Nagai

À Londres, Reid perfectionna ses compétences et techniques. Plus particulièrement, il apprit l’ancienne technique du moulage de l’or selon la méthode de la cire perdue. Il n’avait plus à souder des petits morceaux d’or ensemble pour créer des objets creux. Dès lors, il pouvait sculpter une maquette en cire, la recouvrir de plâtre dur, faire un moule, puis faire fondre la cire et verser l’or fondu dans le moule. Il pouvait ensuite briser le moule et finir l’objet en or à la main. Il utilisa cette technique pour de nombreux projets ultérieurs en divers métaux – or, argent ou bronze - durant la troisième phase de sa carrière artistique.

En 1969, Reid s’installa à Montréal où il habita pendant trois ans et où il acheva un collier très élaboré en or et diamants qu’il intitula « The Milky Way » (la Voie lactée). Il exécuta également sa célèbre sculpture « The Raven and the First Men » taillée dans du buis qu’il moulera plus tard en or. Encore plus tard, il l’agrandira pour réaliser le grand corbeau en cyprès jaune qui se trouve au Musée d’anthropologie et qui figure sur le billet de vingt dollars canadien.

Malheureusement, il fut diagnostiqué comme étant atteint de la maladie de Parkinson, maladie qui limitera ses mouvements physiques vers la fin de sa vie. Il retourna à Vancouver en 1973 où il vécut et travailla jusqu’à sa mort en 1998.

Les Haïdas et les autres peuples de la côte du Nord-Ouest fabriquent des masques articulés munis de ficelles qui s’ouvrent pour se transformer d’une créature en une autre quand le danseur masqué tire sur les ficelles. Le masque représente deux créatures qui occupent le même espace dans le même instant; un concept unique à la côte du Nord-Ouest. Le collier d’or et de diamants « The Milky Way », apparemment de conception très moderne, est lui aussi en réalité fait de deux colliers qui occupent le même espace dans le même instant. L’un est composé de pyramides irrégulières tridimensionnelles – de petits volcans ornés d’un diamant au milieu de chacun – et l’autre est fait de fil d’or. Une broche, pouvant être portée séparément, se détache du centre du collier de sorte que « The Milky Way » est véritablement fait de trois éléments occupant le même espace.

Tout au long de son parcours artistique, les créations de Reid devinrent plus complexes et plus sculpturales. Il exécuta plusieurs bracelets en or repoussé, des articles creux en relief, des objets moulés à la cire perdue et des bijoux incrustés qui furent en effet taillés profondément.

Photo: Pendentif circulaire en or, motif de Grizzli haïda

Bill Reid
Pendentif, motif de grizzli
1972
Or 22k, technique de la cire perdue
5 cm de diamètre
Collection de la Fondation Bill Reid, BRFC#35
Don de Dr Martine Reid

Photo: Pendentif en or avec incrustations de nacre d'haliotide, motif de Loup haïda

Bill Reid
Pendentif, motif de loup
1976
Or 22k, incrustation de nacre d'haliotide, technique de la cire perdue
4 x 4 x 1,5 cm
Collection de la Fondation Bill Reid, BRFC#36
Don de Dr Martine Reid
Photo : Kenji Nagai

Photo: Bracelet en or repoussé et gravé, motif de Castor et d'Aigle haïdas

Bill Reid
Bracelet, motif de castor et d’aigle
1972
Or 22k, repoussé, gravé, texturé
6 cm de large
Collection privée
Photo : Kenji Nagai

Photo: Coffret en or brillant en forme d'Ours avec une Mère-Ourse en relief allaitant des oursons sur le couvercle

Bill Reid
Coffret « Haida Myth of Bear Mother »
1972
Or 22k, technique de la cire perdue, gravé, fini brillant
7,3 cm de haut x 5,2 cm de large x 7 cm de long
Coffret en forme d'ourse, « Bear Mother » allaitant des oursons sur le couvercle, en relief
Collection du Musée canadien des civilisations, Ottawa, Canada
CMC Artifact #IV-B-1574 a,b (S83-368)

Photo: Coffret en or avec motif de Castor et être humain et un Épaulard bondissant en relief sur le couvercle

Bill Reid
Coffret Épaulard
Boîte : motif de castor et d’être humain, construite, or repoussé et gravé
Couvercle : motif d’épaulard, technique de la cire perdue
1971
9,4 cm de haut x 8,2 cm de large x 9,9 cm de long
Collection du Royal BC Museum, Victoria
RBCM Artifact #113902 ab
Photographie © Raymond Lum

Photo: Sérigraphie de saumon chien haïda -- Skaagi sur papier

Bill Reid
Saumon chien haïda
1974
Sérigraphie sur papier
56 x 76 cm
Collection privée
Photo : Linda Stanfield

Page